En quelques vingt années, les Vert·e·s valaisan·ne·s ont réussi à devenir un parti politique qui compte sur la scène politique valaisanne. Pour arriver à ce résultat, le travail – essentiellement bénévole – n’a pas manqué. Sous la présidence de Jean-Pascal Fournier, les Vert·e·s se sont affirmés en construisant un pas après l’autre une identité forte et indépendante. Ils ont mené des combats parfois difficiles sur des thématiques importantes pour le canton du Valais tels que la lex Weber, la LAT, les JO, la chasse… Depuis 20 ans, les Vert·e·s ont systématiquement planté leurs graines lors de toutes les échéances électorales, que ce soit à l’échelon communal, cantonal ou fédéral.

Les graines semées années après années n’ont pas été stériles. Aujourd’hui, les Vert·e·s comptent un groupe au Grand Conseil (8 député·e·s et 8 suppléant·e·s), 10 élu·e·s à la Constituante, un conseiller national, 13 élu·e·s dans des exécutifs communaux et une cinquantaine d’élu·e·s dans les législatifs communaux. Ce développement réjouissant a permis l’émergence d’une nouvelle force politique en Valais qui incarne les valeurs de l’écologie politique.

Les Vert·e·s valaisan·ne·s tiennent à remercier chaleureusement leur Président, Jean-Pascal Fournier, pour le fantastique travail accompli tout au long de ces années. Ils donnent rendez-vous à leurs membres au printemps 2021 où l’assemblée générale du parti devra désigner la personne qui lui succédera.

Au nom des Verts valaisans
Carole Morisod
Vice-Présidente