1983

Première participation du futur parti à des élections sous l’appellation de « parti écologiste valaisan ».

Quelques années plus tard, le mouvement reprend à l’échelle locale, à Fully, sous la forme d’une commission communale de l’environnement. Celle-ci regroupe toute une équipe autour de questions liées à la place de l’agriculture dans l’économie cantonale, à l’aménagement du territoire et au tourisme. Le projet d’autoroute mobilise les opposants, tout comme celui d’un héliport à Verbier, mais, en première ligne, on se bat pour dénoncer le scandale des rejets de fluor des usines d’aluminium, une pollution industrielle grave.

Devant le peu d’écoute qu’ils reçoivent au niveau local, les membres de la commission de l’environnement de Fully décident de se constituer en parti, pour se présenter aux élections. Celles-ci sont utilisées comme porte-voix, pour faire connaître l’existence et les convictions des Verts en Valais.

1987

Création du parti écologiste valaisan (France Dubas, NF, 26/27 septembre 1987).

Sylvia Schouwey est candidate lors des élections au Conseil national.

1988

Présentation d’une liste lores des élections communales qui ont lieu en décembre à Fully.

1989

Candidature de France Dubas et Wolfgang Marz comme député au Grand-Conseil valaisan. Sylvia Schouwey et Hervé Curchod se lancent comme députés suppléants au Grand Conseil.

1991

Sylvia Schouwey et Stéphane Bender sont candidats lors des élections au Conseil national (apparentement avec les socialistes)

1992

La stratégie adoptée porte enfin ses fruits. Lors des élections communales, les Verts entrent au conseil général (législatif) de Fully, sur une liste d’alliance avec les socialistes et les indépendants : Gilles Carron et Olivier Taramarcaz sont les premiers élus verts valaisans.

1995

Grégoire Raboud est candidat au Conseil national.

1996

Les Verts progresses lors des élections communales à Fully : Isabelle Rémy, Olivier Taramarcaz et Sylvia Schouwey sont élus dans le cadre du MISE (Mouvement Indépendant Social et Ecologiste).

1999

Camille Carron, Jacky Lagger et Grégoire Raboud sont candidats au Conseil national.

2000

Les Verts se développent enfin au-delà de Fully en plaçant pour la première fois des élus dans des exécutifs. Lors des élections communales, ils placent à :

  • Fully : Sylvia Schouwey, Isabelle Rémy et Bernard Dorsaz au conseil général de Fully (législatif), alors que Camille Carron est élu à l’exécutif de cette commune que l’on peut vraiment considérer comme le berceau du parti.
  • Martigny : Christophe Mariéthoz au Conseil général.
  • Sion : Marcel Reynard et Marylène Volpi au Conseil général (législatif) et Jean-Pascal Fournier à l’exécutif.

2001

Pour la première fois, les Verts réussisent à accéder au Grand-Conseil valaisan.

Sylvia Schouwey est élue députée au Grand Conseil (elle n’a malheureusement jamais pu siéger car le gouvernement a estimé que son activité professionnelle était incompatible avec la fonction);

Christophe Mariéthoz est élu député suppléant.

2003

Marylène Volpi, Gérard Constantin et Grégoire Raboud sont candidats au Conseil national.

2004

Les Verts confirment leur progression lors des élections communales. Sont élus :

  • Monthey : Angelika Schütz, Evelyne Bezat et Claude Boulben au Conseil général (législatif)
  • Martigny : Odile Maury au Conseil général (législatif)
  • Fully : Nadia Gay-des-Combes, Bernard Dorsaz, Vincent Günther au Conseil général et Camille Carron au Conseil communal
  • Sion : Marylène Volpi, Christophe Clivaz, Pascale Sarrasin, David Gaillard au Conseil général et Jean-Pascal Fournier au Conseil communal
  • Sierre : Romaine Evéquoz, Sandra Matter, Laurent Clavien au Conseil général et Christian Barras au Conseil communal de Sierre

2005

Georges Darbellay est candidat au Conseil d’Etat et obtient un excellent score (10.5%).

Marylène Volpi et Georges Darbellay sont élus députés au Grand-Conseil valaisan, tandis que Prisca Vythelingum et Grégoire Raboud sont élus députés-suppléants au Grand Conseil valaisan.

2007

Les Verts présentent Christophe Clivaz lors des élections au Conseil des Etats. Il obtient un excellent score (10.5%).

Lors des élections au Conseil national, les Verts présentent 11 candidat-e-s et deux listes :

  • Régis Chanton, Marlise Chanton-Bichsel, Christophe Clivaz, Francis Rossier et Marylène Volpi Fournier.
  • Fabien Derivaz, Pascale Sarrasin, Thierry Largey, Arnaud Zufferey et David Guglielmina (Jeunes Verts).

2008

Lors des élections communales, les Verts continuent leur progression. Sont élus :

  • Collombey-Muraz: Daniel Morisod au Conseil communal (exécutif)
  • Monthey : Angelika Schütz, Ismet Karagülle et Evelyne Bezat au Conseil général
  • Fully : Camille Carron au Conseil communal et Nadia Gay-des-Combes, Bernard Dorsaz, Vincent Günther, Jean Carron, Mathieu Roduit au Conseil général.
  • Vétroz : Dominique Küster au Conseil général (au sein de l’Alternative vétrozaine)
  • Sion : Jean-Pascal Fournier et Christophe Clivaz au Conseil communal. Pascale Bruchez Sarrasin, Laurence Vuagniaux, Thierry Largey, Kathy Berthousoz et Antoinette Crettenand au Conseil général.
  • Sierre : Arnaud Zufferey au Conseil communal. Romaine Evéquoz, Laurent Clavien au Conseil général.

2009

Marylène Volpi Fournier se présente à l’élection au Conseil d’Etat. Elle obtient un score historique de 16′006 voix (16,15 % en moyenne cantonale, 25 % dans le Valais central avec une pointe de 33 % en Ville de Sion).

Marylène Volpi Fournier (Sion) et Camille Carron (Fully) sont élus députés au Grand-Conseil tandis que Fabien Derivaz (Collombey), Grégoire Raboud (Sion) et Romaine Evéquoz (Sierre) sont élus comme députés-suppléants au Grand Conseil.

2016

Après une belle campagne aux élections fédérales de 2015, la progression continue avec de nombreux nouveaux élus dans les différentes communes :

  • MONTHEY : Fabrice Caillet-Bois, Baptiste Sneiders et Tabéa Grob au Conseil général (législatif)
  • COLLOMBEY-MURAZ : Carole Morisod, Nathalie Cretton, Eva Rohrbach, Florent Morisod et Lucie Fauquet au Conseil général
  • ST-MAURICE : Telma Hutin au Conseil général
  • MARTIGNY : Vanessa Darbellay et Camille Crestani au Conseil général
  • FULLY : Vincent Günther au Conseil général
  • CONTHEY : Émilie Rathey au Conseil général
  • VÉTROZ : Dominique Kuster
  • AYENT : Marjorie Berthouzoz et Yann Huet au Conseil général
  • SION : Jean-Paul Mabillard, Sébastien Carruzzo, Gérard Rossier, Brigitte Pfister Mayoraz, Nathalie Pitteloud Rey, Christian Miraillès, Alexandre Dubuis, Mireille Hofmann Jacquod et Julie Michel au Conseil général et Christophe Clivaz au Conseil communal (Exécutif)

2017

Le bel élan des sections aux élections communales a permis de présenter des listes Vertes indépendantes pour les élections cantonales.

Pari réussi, puisque pour la première fois de l’histoire du parti valaisan, un groupe d’élus Verts a pu être formé au Grand Conseil avec 8 élus députés et leur suppléants !

DÉPUTATION :

  • Nathalie Cretton (Collombey-Muraz)
  • Emmanuel Revaz (Salvan)
  • Mathieu Clerc (Nendaz)
  • Thierry Largey (Sion)
  • Alexandre Dubuis (Sion)
  • Céline Dessimoz (Bramois)
  • Aurélian Mascitti (Sierre)
  • Jérémy Savioz (Noës)

SUPPLÉANCE :

  • Gwénolé Blanchet (Vionnaz)
  • Jérôme Fournier (Vernayaz)
  • Nicole Fumeaux-Évéquoz
  • Lucien Barras (Sion)
  • Maude Kessi Praz (Salins)
  • Vincent Degen (Savièse)
  • Jean-Daniel Melly (Sierre)
  • Marie-Angèle Moos (Sierre)

2018

Le premier semestre a été rythmé par une campagne agitée autour de la votation sur la candidature de la ville de Sion aux Jeux Olympiques d’hiver 2026.

Après examen scrupuleux du dossier, les Verts valaisans se sont positionnés contre cette candidature…

Les Valaisans ont accepté que la révision de la Constitution cantonale se fasse par une assemblée Constituante, qui est élue en octobre 2018.

Les Verts ont déposé 8 listes « Verts & Citoyens » composées d’un nombre record de candidat-e-s, 79 candidat-e-s, dont une majorité de femmes, essentiellement issus de la société civile.

10 sièges ont été obtenus !

 

2019

Une magnifique victoire encore pour les Vert·e·s valaisan·ne·s qui envoient pour la première fois de leur histoire, un conseiller national Vert à Berne. Il s’agit de Christophe Clivaz, membre fortement engagé chez les Vert·e·s valaisan·ne·s depuis des années.